Un Stablecoin c’est quoi ?

Définition du stablecoin

Un Stablecoin est une cryptomonnaie stable directement liée à un autre actif.

Ce type de pièce peut être rattachée à des monnaies fiduciaires telles que l’Euro, le Dollar Américain ou le Yen mais aussi à d’autres monnaies cryptographiques comme le BTC ou l’ETHER, mais aussi sur des matières premières (tel que le pétrole, l’or…) ou cela peut être aussi une combinaison des trois. A titre d’exemple, une unité d’un stablecoin sur l’Euro vaut 1€. Les Stablecoins sont conçus pour lutter contre la volatilité des crypto-monnaies. La valeur de chaque unité de Stablecoin est normalement séquestrés , ce qui signifie que le nombre total de pièces en circulation est adossé à des actifs détenus en réserve. Par exemple, 100 unités d’un Stablecoin adossé à l’Euro seraient garanties sur 100€ bloqué en réserve.

Avec une volatilité du cours constante, une crypto-monnaie spéculative ne peut pas servir de monnaie d’échange pour acheter un bien ou un service. Grâce à leur stabilité, le stablecoins permettraient au contraire de jouer ce rôle de monnaie d’échange pour tous types de transactions. Ainsi, les Stablecoins possèdent à la fois l’utilité d’une monnaie courante tout en étant plus rapide, plus transparente et surtout plus sécurisé. Parmi les pièces de monnaie les plus connues, on peut citer le tether (USDT), le trueUSD (TUSD), le dollar gemini (GUSD), la pièce en dollars américains de Circle et Coinbase (USDC), ou encore la cybermonnaie adossée à l’Euro : OZAPHYRE (OZP).

Les Stablecoins, comment ça marche ? 

Souscrire à des emprunts en utilisant les crypto-monnaies (si si vous pouvez déjà le faire) comme garantie (ou collatéraux) peut être risqué, car elles présentent encore une volatilité importante. De même, imaginez à quoi ressemblerait votre salaire en crypto si les prix dégringolent de manière inattendue. Dans le monde réel, ce serait comme si l’on découvrait soudainement que le prix du pain a grimpé de 1 à 3 euros ou que votre salaire est tombé de 2000 à 1000 euros…Comme son nom l’indique, les Stablecoins sont conçus pour avoir une valeur constante dans le temps par rapport à un autre actif.

Comment fait-on pour avoir cette valeur constante?

Il existe plusieurs manières d’y arriver:

Le premier type de Stablecoin est garanti par une monnaie Fiat (Eur, USD, Yen…). Un dollar est conservé en toute sécurité par un dépositaire central, tel qu’une banque, pour chaque pièce de Stablecoin créée. Cela signifie qu’en théorie, vous devriez pouvoir faire des conversions entre la monnaie Fiat et le Stablecoin sans coûts exorbitants.

Il existe également des pièces de Stablecoins qui ne sont pas garanties par une réserve. Ces types d’actifs sont dotés de contrats intelligents qui surveillent l’offre et la demande – pour acheter des pièces en circulation lorsque les prix sont trop bas et en émettre de nouvelles lorsque les prix deviennent trop élevés. L’objectif ultime est de maintenir les prix au même niveau que celui d’actif indexé tel que le dollar américain.

La popularité des Stablecoins est croissante parce qu’ils éliminent l’incertitude pour les consommateurs, notamment en ce qui concerne les conversions. Ils offrent cette sécurité à des populations de nombreux pays qui ont du mal à atteindre cet objectif de stabilité de conversion avec leurs monnaies nationales. C’est la raison pour laquelle le Venezuela, luttant contre l’hyperinflation et l’instabilité politique, a décidé de lancer sa propre crypto-monnaie adossée cette fois-ci à un baril de pétrol. Vous allez me dire “mais le prix du pétrole est lui même volatil…”. Oui vous avez raison, mais j’ai simplement voulu illustrer que les Stablecoins peuvent être indexés aussi bien à des monnaies Fiat qu’à des bien physiques comme le pétrole ou l’or wink

Qui peut émettre des Stablecoins?

Tout le monde peut emettre un stablecoin comme des organismes privés, publics, des réseaux sociaux…

Même si le PDG de JPMorgan Chase avait qualifié Bitcoin de “fraude”, la banque américaine a récemment lancé son Stablecoin permettant d’accélérer les opérations de règlement lorsque des transactions sont effectuées à l’international. Cependant, “JPM Coin” est pointé du doigt en raison de son manque d’interopérabilité ce qui signifie qu’il serait peu probable que d’autres banques acceptent ce coin.

Par ailleurs, IBM a lancé World Wire, en collaboration avec Stellar (émetteur de XLM), également dans le but de créer un réseau de paiement transfrontalier.

La Chine accélèrent également le développement de sa monnaie digitale qui serait adossé au Yuan, sa monnaie nationale.

Nous ne pouvions pas terminer cet article sans mentionner Facebook et sa monnaie Libra. La firme souhaite mettre au point une monnaie numérique de type stablecoin adossé à 50% sur le Dollar Américain. Cette cryptomonnaie aura pour mission de vous permettre de bénéficier d’un portefeuille pour acheter des biens et des services via leur réseaux sociaux et surement plus encore !

Petit bémol, le Libra est un stablecoin privé et centralisé tout comme votre argent en banque…

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *